MARGAUX

Margaux Marin- Créatrice Achö

“Je pense donc j’écris…”

Les mots, qu’ils soient libérateurs, réconfortants, en liste, en nuage ou encore doux et d’amour, racontent toujours quelque chose de nous et de notre présence à la vie.

Nos pensées éclairées, introspectives et même teintées de noir parfois, en se couchant sur le papier, transmutent avec fulgurance et chacun(e) d’entre vous a déjà dû en faire l’expérience.

Le mot «  acho » ne laisse rien au hasard et joue du double sens. Il est né portugais et traduit le mot « penser ». Il est aussi un clin d’œil phonétique à la technique artisanale du marquage « à chaud » utilisée sur les toiles.

A la manière d’un journal intime, les carnets Achö témoignent , au fil du temps, de vos envies, de vos projets, de vos émotions et de vos pensées créatrices.
Au-delà du plaisir de l’écrit, se hisse notre engagement,  soucieux d’agir en conscience pour la planète en favorisant le ré-emploi par la  revalorisation des déchets et en proposant une solution alternative au cuir Bovin.

Cette démarche éco-responsable se traduit dans le choix de privilégier le circuit court, la fabrication 100 % Française et à la main.


Respect de la biodiversité

Tous nos cuirs de poissons proviennent de chez Ictyos.
Cette entreprise lyonnaise, choisie pour sa démarche écoresponsable, transforme les peaux de poissons issues de l’industrie agroalimentaire.
En utilisant des ressources déjà existantes, la confection de ces cuirs marins n’entraîne en aucun cas une augmentation de la pêche et permet ainsi une valorisation des déchets.
De plus, les tanins végétaux utilisés dans leur processus de fabrication, sont composés de feuilles, de racines ou de fruit afin de minimiser l’impact sur la déforestation.


Alternative au cuir bovin

Le cuir marin est le fruit d’un savoir-faire unique qui vise à sublimer cette matière inexploitée et le plus souvent détruite par l’industrie agro-alimentaire.
Véritables produits de luxe, les peaux de poissons, une fois tannées, deviennent des cuirs
sublimes, souples et bien sûr, sans odeur !


Rejet de la consommation de masse

500 000 tonnes de microfibre plastique, 93 milliards de mètres cubes d’eau, 10 % des émissions mondiales de carbone chaque année… Face au danger environnemental que représente l’industrie de la mode et du textile, il est temps d’agir et de consommer plus responsable !
Le concept des carnets rechargeables Achö est né de cette furieuse envie d’offrir un nouveau regard sur la filière en misant sur la revalorisation des déchets et l’utilisation de matériaux durables.


Fabrication française

Privilégiant les circuits courts, Achö collabore avec des entreprises 100 % françaises et assemble à la main ses carnets rechargeables pour des finitions particulièrement soignées.